Cliquez sur la photo pour faire apparaître le contenu du site.
Vente du surplus
Centrale de 2 700 Wc - Rousson (30) - Autoconsommation + revente du surplus
Centrale de 3 000 Wc - Ruoms (07) - Autoconsommation + revente du surplus
Centrale de 5 550 Wc - Aubussargue (30) - Autoconsommation + vente du surplus
Centrale de 6 000 Wc - La Bise (07) - Autoconsommation + revente du surplus
Centrale de 9 000 Wc – Nîmes (30) – Autoconsommation + vente du surplus
Label Quali'PV

L’injection du surplus de la production dans le réseau 

Vente du surplus


La production électrique consommée sur place par les appareils en cours de fonctionnement (appelée autoconsommation) n’est pas comptabilisée par le compteur de production, mais vient réduire le décompte de la consommation. Seul le surplus de la production par rapport aux consommations instantanées est vendu. Un même compteur (Linky) permet de compter la consommation du bâtiment d’une part, et la production (vente du surplus) d’autre part.

Les coûts de raccordement au réseau sont en général faibles (environ 50 €) et EDF octroi une prime d’investissement pour ce type d’installation.
 

Le propriétaire, premier bénéficiaire de l’électricité produite :

Dans les deux cas présentés ci-dessus, si des consommations sont en cours, l’électricité produite sera consommée sur place, que la totalité de la production soit ou non réinjectée sur le réseau. En effet, comme l’électricité emprunte toujours le chemin le plus court, c’est l’utilisateur le plus proche qui bénéficie de l’électricité produite. Dans le cas contraire, elle transitera vers d’autres sites par le réseau électrique.

Label Quali'PV